Stop les préjugés sur la gale

Chaque année, près de 300 millions de personnes sont touchées par la gale. Une mauvaise hygiène n'est pas toujours associée à la gale. Tout le monde est susceptible de contracter cette maladie, et le fait de vivre dans des communautés comme les écoles, les lycées, les foyers, les maisons de retraite et les hôpitaux, favorise la propagation de la maladie... Par conséquent, halte aux préjugés sur la gale. Les idées préconçues concernant la gale sont difficiles à faire tomber. Voici les vérités devraient dissiper vos préjugés sur la gale !

La gale, qu'est-ce que c'est ?

Idée reçue : La gale est une maladie liée à une mauvaise hygiène.

En parallèle : Les avantages de l'inspection électrique régulière pour les propriétés à Paris

C’est FAUX : Tout le monde peut contracter la gale, y compris les hommes et les femmes de tous âges et de toutes classes socio-économiques.

Sarcoptes scabiei hominis, un parasite de la famille des acariens, est à l'origine de l'affection cutanée extrêmement infectieuse connue sous le nom de gale. La femelle sarcopte responsable de la gale s'installe dans les couches supérieures de la peau et y crée des sillons pour ses sites de ponte. Pour un observateur non averti, le parasite est invisible. Bien que cette affection cutanée soit souvent bénigne, les retards dans l'identification et le traitement peuvent avoir un impact négatif important tant sur la personne affectée que sur son entourage.

A voir aussi : Comment les toilettes sèches préservent les ressources en eau ?

Mode de transmission de la gale

Idée reçue : Je peux donner la gale à mon chien.

C’est FAUX : Les animaux de compagnie comme les chiens ou les chats ne peuvent pas cultiver l'acarien de la gale humaine. Ils peuvent cependant être considérés comme des vecteurs ponctuels, au même titre que les vêtements ou la literie.

Dans 95 % des cas, la transmission se fait directement par contact "peau à peau" entre humains. Elle nécessite une proximité constante. De ce fait, l'activité sexuelle rend la transmission beaucoup plus probable. En tant que IST (infection sexuellement transmissible), la gale est classée dans les catégories 1.3. La transmission par l'environnement se produit dans 5 % des cas, principalement dans le linge et la literie, mais aussi dans les meubles composés de matériaux absorbants (canapés en tissu ou en cuir, etc.).